Un peu de moi

Psychologie clinique

son objet est d'étudier en profondeur une personne, dans ses paroles, ses idées, son comportement, ses émotions, en la considérant comme un sujet singulier, unique.
Neutralité

le psychologue ne prend pas partie, il n'émet pas de jugement moral et ne s'érige pas en juge. Il aide à prendre conscience des souffrances, parfois des traumatismes, des incompréhensions, des schémas de comportement nocifs, qui empêchent une personne d'utiliser au mieux les ressources dont elle dispose pour aller mieux.
Psychothérapie

thérapie par des moyens psychiques, fondée généralement sur la relation entre le thérapeute et son patient et dans laquelle le transfert joue un rôle plus ou moins important.
Transfert

relation psycho-affective dans laquelle l'attachement d'une personne pour une autre se colore de l'affection éprouvée pour une figure d'attachement ancienne et importante (mère, père, grands-parents...).
Clinique

Qui se fait au chevet du malade, d'après l'observation directe du malade.

Je suis psychologue clinicienne et psychothérapeute,
diplômée de l'Université Lumière Lyon 2


Observation

Un psychologue, c'est quoi ?

J'ai suivi et validé un cursus universitaire, jusqu'au niveau Master 2. Je mets mon intuition, mon expérience de vie, mes connaissances théoriques et pratiques, au service de la compréhension d'autres personnes (psychologie clinique*).

Le psychologue n'est pas médecin (contrairement au psychiatre), il ne prescrit aucun médicament et ne fait pas de diagnostic. Il est à l'écoute de l'autre, dans un esprit de découverte, d'ouverture et de neutralité*.


Psychothérapeute

Un psychothérapeute, c'est quoi ?

C'est une personne qui a étudié le fonctionnement psychique humain, mais aussi une ou plusieurs méthode(s) de traitement des troubles psychologiques (psychothérapies*).

Mon référentiel de base reste la psychanalyse. Je me suis aussi formée à la Pleine Conscience (voir : formation), qui correspond à ma vision de l'être humain, et m'a donné des outils précieux et simples pour transformer la souffrance en processus de guérison.


la clinique

La clinique, c'est quoi ?

Le mot "clinique" vient du grec klinê, qui signifie "s'incliner". Un clinicien se penche sur son patient, il ne craint pas de s'approcher de sa souffrance, il reste à son chevet et l'accompagne sur le chemin exigeant de la convalescence.

Je fais alliance avec les personnes que j'accompagne, je m'engage à leurs côtés jusqu'à ce qu'elles n'aient plus besoin de mon aide. Notre collaboration peut être ponctuelle, brève, ou plus longue en fonction du problème rencontré.


Psychologue

Être psychologue clinicienne et psychothérapeute, çà veut dire quoi, pour moi ?

- j'observe avant d'interpréter ;

- je reste vigilante, j'accepte de ne pas enfermer l'autre dans une idée préconçue de ses problèmes, de ses besoins, de ses capacités d'évolution ;

- je suis bienveillante, j'accompagne l'autre dans ses souffrances sans le juger ;  

- je mets à jour mes connaissances : pour rester rigoureuse, créative et souple ;

- j'aide la personne à faire des liens entre son passé et son présent, entre différentes parties de sa personnalité, mais aussi à entretenir des relations humaines plus authentiques, plus heureuses.


D'autres liens